François Massicotte

En humour depuis plus de 30 ans, François Massicotte est un des humoristes les plus appréciés du public québécois. En plus d’avoir fait sa marque sur scène, il a également su séduire les gens sur les ondes télévisuelles comme animateur, auteur, comédien, en fiction comme en publicité. Dès ses débuts, cet humoriste au naturel charmeur a conquis un vaste public grâce à son talent de fin observateur, qu’il combine à merveille avec un sens inné de la répartie. Avec la venue de son 7e one-man-show, Quelle famille!, ce père de quatre enfants nous entraînera dans le tourbillon de la famille moderne avec son énergie scénique contagieuse. En plus d’être un orateur hors pair, François est aussi le porte-parole de la Fondation du Centre jeunesse de Montréal depuis 2013.

Originaire de Trois-Rivières, c’est en 1987 que François Massicotte obtient son diplôme de la première cohorte de l’École nationale de l’humour. Dès les premières années de sa carrière, il se taille une place importante en participant aux plus grands événements de l’humour québécois, comme son apparition au gala Juste pour rire en 1989. C’est grâce à cette prestation mémorable qu’il se fait inviter à participer à plus de 125 spectacles de la tournée Juste pour rire à travers le Québec.

Au début des années 90, François a le vent dans les voiles et a le privilège d’assurer la première partie du spectacle de Céline Dion lors d’une tournée de 75 représentations. Parfaitement bilingue, François est invité à animer l’émission Opening Night, à CFCF-12 (affilié à CTV) et à l’occasion de participer aux Just for Laughs Montreal show au Club Soda, au Clubs Comedy Works et Comedy Nest. C’est en 1992 qu’il présente son premier spectacle solo, intitulé Stand up, avec lequel il se retrouve sur scène à plus de 90 reprises.

En 1993, il se taille une place de choix au sein de l’équipe de CKOI comme co-animateur de l’émission radio quotidienne Les midis fous, et ce, pendant 3 ans. Cette même année, sa tournée européenne comprend des spectacles au Festival d’humour de Saint-Gervais et au Festival du rire d’Aubagne en France, ainsi qu’au festival de Montreux en Suisse. C’est lors de son spectacle livré au Festival d’humour de Rochefort, en Belgique, qu’il récolte le Grand Prix et le Prix du Public. Entre 1994 et 1996, sa notoriété grandissante lui permet de se compter parmi les invités les plus assidus de la populaire émission Piment Fort. Il obtient aussi un rôle comme comédien dans Les Parlementeries, présentées au Théâtre St-Denis et co-anime l’émission anglophone Love, sex and natural disasters, à CBC.

En 1996, François Massicotte présente son 2e one-man-show Une fois c’t’un gars. Cette aventure connait un succès foudroyant avec plus de 200 représentations, sur près de 3 ans. C’est avec ce spectacle qu’il récolte deux nominations au Gala de l’ADISQ, dans les catégories Meilleur spectacle d’humour et Meilleurs textes d’humour de l’année.

Au début des années 2000, François devient porte-parole de la clinique mobile En Cœur, la 15e campagne de financement de l’Association québécoise pour les enfants malades du cœur (Fonds de charité Dunkin’ Donuts). Il participe aussi au lancement de la campagne De l’énergie dans mes études, qui vise à inciter les jeunes à compléter leur diplôme d’études collégiales. À travers ses activités caritatives, François trouve le temps de se remettre à l’écriture de son 3e spectacle solo : Mordant. Encore une fois, dès ses premières représentations, il est acclamé par la critique qui le déclare de magnifiquement équilibré, authentique, captivant et sans faille. Il n’y a aucun doute que ce spectacle solo fait l’unanimité. Il est d’ailleurs en nomination à quatre reprises au Gala les Olivier 2001, dans les catégories Spectacle d’humour de l’année, Auteur de l’année, Numéro d’humour de l’année et Performance scénique de l’année. Cette année-là, le sympathique et populaire humoriste participe au méga spectacle des employés de La Cage aux Sports au Centre Molson, associé à la 15e campagne de financement de l’Association québécoise pour les enfants malades du cœur.

En mars 2002, François entreprend une importante phase de coécriture en compagnie, notamment, de Jean-François Pedneault. De cette séance de création nait la série télé 450, Chemin du Golf, dont le tournage débute à l’automne, sous la direction d’André Guérard. Peu de temps après la diffusion des premiers épisodes, les cotes d’écoute dépassent largement les attentes. Toujours en 2002, François Massicotte propose à TQS un talk-show hebdomadaire 100 % viril, un vrai show de gars, comme jamais vu à la télévision québécoise : Testostérone. Entouré par ses 3 collaborateurs (Marc Boilard, Jean-Michel Dufaux et Mike Ward), François et ses acolytes assument au grand écran leur masculinité sans compromis. L’émission connait rapidement une forte popularité et rejoint un public aussi vaste que fidèle.

C’est en février 2004 que sort le 4e one-man-show de François : Massicotte Craque, un spectacle présenté pendant près de 3 ans (200 représentations). L’humoriste est toujours aussi mordant et ironique, et les thèmes abordés (paternité, surconsommation, maniaco-dépression, etc.) révèlent sa nouvelle maturité. Un peu plus tard cette année-là, il assume l’animation du spectacle Humour mental présenté au Centre Bell, au profit de la Fondation Revivre. En 2006, François devient l’animateur de l’émission d’humour quotidienne à TQS L’audition. L’année suivante, pour souligner son succès et les 50 000 billets vendus de Massicotte craque, François reçoit un billet d’or.

L’année 2007 marque le début d’une association loufoque entre François et Sponge Towel, où il joue le personnage insolite Spongie, pour des publicités réalisées par Ricardo Trogi. Cette affiliation à la marque dure près de 10 ans. Cette même année, François est en nomination au Gala Artis dans la catégorie Émission d’humour pour sa populaire série télévisée 450, Chemin du Golf, à TQS. En 2008, il est de nouveau en nomination au Gala Artis pour la 6e saison de sa télésérie humoristique. Toujours du côté de la télévision, François anime une série de 3 émissions sur l’histoire de la maladie mentale, Maudits Fous, diffusées sur la chaîne Historia. De plus, l’humoriste prend part à la distribution des Parlementeries présentées au Théâtre St-Denis ainsi que sur les ondes de TVA. Enfin, cette même année, il anime aussi le Gala au festival d’humour Le Grand Rire à Québec, à Gatineau et à Sherbrooke.

En 2009, suite à une période d’écriture intensive, François nous présente son 5e one-man-show Massicotte #5, en tournée partout au Québec. Encore une fois, l’humoriste connait un véritable succès avec son spectacle en le présentant plus de 200 fois. De plus, François a la chance de vivre une autre expérience d’animation pour le Gala 10e anniversaire du Grand Rire de Québec. C’est aussi en 2009 que François reçoit sa 3e nomination au Gala Artis dans la catégorie Artiste émission d’humour, toujours pour sa série à succès 450, Chemin du Golf. L’année suivante, François reçoit à nouveau deux nominations au Gala les Olivier dans la catégorie Auteurs et Spectacle d’humour. Enfin, en 2010, François a la chance de participer au spectacle présenté aux Olympiens pour les Jeux d’hiver de Vancouver.

En 2013, c’est avec beaucoup de fierté que François Massicotte présente son 6e spectacle solo intitulé Jugez-moi!. C’est aussi cette année-là que François devient le porte-parole de la Fondation du Centre jeunesse de Montréal. En 2014, en plus de poursuivre sa tournée de Jugez-moi!, François participe au gala Hommage à Gilles Latulippe au festival Juste pour rire, se joint à nouveau à la distribution du Grand Rire de Québec et joue le rôle de co-auteur avec Martin Petit pour deux épisodes de l’émission Les pêcheurs.

En 2015, François Massicotte développe une série en animation à Télétoon la Nuit. Du côté de la scène, François a la chance d’être invité au ComédiHa, sur le Gala de P-A Méthot, ainsi que d’animer au célèbre Comédie Club. Il a aussi le bonheur de se retrouver à nouveau aux côtés de Martin Petit et Dominic Paquet pour l’épisode des Pêcheurs : La dépression d’Alex, avec Alex Kovalev. Dans un autre ordre d’idée, François prend à cœur son rôle de porte-parole des Rendez-Vous de la Francophonie ainsi que celui de La semaine pour un Québec sans tabac.

Finalement, 2016 est une autre année bien remplie pour François Massicotte. Il a eu la chance de remonter sur la scène du Gala ComediHa! ainsi que de performer dans un gala Juste pour rire. Côté télévision, il retrouve son acolyte Martin Petit avec Les Pêcheurs : L’ermite avec Patrice L’Écuyer, il anime Humour du Monde au Mexique sur les ondes de TV5 et a le plaisir de jouer dans un épisode de Dans ma tête , diffusé à TVA. François a aussi l’opportunité de présenter son spectacle bilingue aux valeureux soldats des Forces armées canadiennes de la base aérienne d’Ali Al Alsam, en Irak. Une expérience mémorable et riche en émotions. Enfin, c’est en 2016 que François présente les derniers spectacles de sa tournée Jugez-moi! à Calgary, Edmonton, Regina, Winnipeg et à Toronto.

Le public, fidèle à François Massicotte depuis plus de 30 ans, aura la chance de l’acclamer de nouveau puisqu’il présentera son tout nouveau spectacle solo Quelle famille! à l’automne 2017. Maintenant à l’aube de la cinquantaine, ses propos ont légèrement changé, mais sa vision des choses demeure tout aussi charmante, critique et mordante.

Spectacles

Quelle famille!

2017
Présentement à l'affiche

Jugez-moi

2013 - 2015

Vos événements

Pour un événement qui sort de l'ordinaire...
Confiez-nous en la production!

Vous préparez un événement de variété ou de musique? Que ce soit pour de l'animation, un spectacle de musique ou d'humour, Entourage a ce qu'il vous faut pour la préparation et la programmation de vos fêtes, festivals ou événements corporatifs.